LA LEGENDE DE LA COTE DES DEUX AMANTS

Un jeune écuyer du temps jadis
Sauve au cours d’une chasse
La fille de son maître,
Seigneur de Pont Saint Pierre.
De ce jour la belle l’aime.
Il ose demander sa main.
« Vois cette hauteur, répond le maître,
Gravis-la en portant ta bien-aimée ».

L’écuyer triomphe de l’épreuve.
Mais au sommet, il meurt de son effort.
La jeune fille, frappée au cœur
De son amour, ne lui survit pas.
En repentir de sa dureté, le père désolé
Fit élever sur le mont le prieuré appelé
Depuis « les deux amants ».


SITUATION HISTORIQUE DE ROMILLY SUR ANDELLE

Le nom du village est d'origine Gallo-Romaine, "Rumilliacum ou Romilliacum ", puis "Rumilli ou Romilli " quelques siècles plus tard, pour devenir le 17 Février 1800 " Romilly sur Andelle ". La découverte d'anciens fours à chaud marque le passage d'anciennes civilisations


STATUE DE SAINT GEORGES

Statue de Saint Georges terrassant le dragon, bois polychromé, métal


LES INDUSTRIES à ROMILLY

Après les seigneurs et les bâtisseurs s'établirent les industriels, ainsi la Fonderie fut créée en 1782 et devint l'une des plus importantes de France, Bonaparte y fit fondre les canons pris à ses ennemis et les 3 cloches de la Bastille auraient subi le même sort si le directeur le l'usine n'avait décidé de les conserver dans un campanile.
 


LES VOIX DE COMMUNICATION

Une ligne de chemin de fer fut mise en service le 28 Décembre 1868 sur 64 km pour faciliter le transit des matières premières des industries, elle fut exploitée par diverses compagnies, le trafic voyageurs cessa le 1er mars 1940 et la gare fut détruite en 1991.
 


HISTOIRE DE ROMILLY

 DOCUMENT REALISE ET ECRIT PAR MONSIEUR JEAN-LUC ROMET

Les alentours de Romilly/Andelle sont habités au moins depuis le Néolithique (4000 ans avant notre ère), comme en témoignent les nombreux silex taillés retrouvés lors des recherches de l'INRAP. Des vestiges de l’âge du Bronze (1800 avant notre ère) et de l’Antiquité (Ier siècle avant notre ère) ont aussi été découverts. Les archéologues nous ont aussi prouvé l’occupation humaine du haut Moyen Âge (entre le VIIème et le XIIème siècle), caractérisée par la présence de silos, de fours domestiques et de greniers, le long de la rue de la Libération.

Romilly (en latin "le domaine de Romillus", nom d'origine romaine) est un nom du XIème siècle. Sur Andelle  a été annexé en 1263.

Romilly, jusqu'à la Révolution dépendait du point de vue religieux de l'abbaye de Lyre, et au niveau seigneurial de la baronnie de Pont St Pierre.

Romilly/Andelle est dans une vallée urbaine entre des coteaux boisés. Au milieu du XVIIème siècle, Romilly comptait sur l'Andelle 10 moulins. Quelques-uns servaient à moudre du grain, d'autres à faire de l'huile, d'autres encore à dégraisser des draps.

Romilly devint alors une ville industrielle. L'Andelle était utilisée pour le transport du bois par flottage. A la même époque, on dénombrait de nombreuses vignes.


ORIGINE DU NOM DE ROMILLY SUR ANDELLE

En 1080, la commune avait le nom de ROMILLEIA et en 1263 ROUMYLLI SUPRA ANDELLAM .

La source : dictionnaire topographique du département de L'Eure.
Transmis par Mr Pierre MOLKHOU à Mr Jean Luc Romet, Maire de Romilly sur Andelle (Mars 2009)